Michel TITIN-SCHNAIDER

Merci a Dominique Balaÿ qui me donne ici l’occasion d’un petit retour en arrière sur mes dix premières années de constructions sonores. Ingénieur de métier et musicien autodidacte je cherche avant tout à rester libre de tout style ou dogme pré-établi et à créer “mon” univers sonore en toute liberté (utiliser un instrument autrement, naviguer entre différents styles musicaux selon une idée directrice…un thème). J’utilise souvent des instruments virtuels (orchestre symphonique) mais dans des compositions qui ne sont pas pensées pour être jouables. Ces banques de sons offrent de merveilleuses possibilités d’expression pour créer des musiques sensibles et expressionnistes.

En 2005 débutent mes premières expérimentations, au début assez techniques :  » Metaccord  » explore le concept d’un méta accord : une progression d’accords joués au synthétiseur virtuel FM7, sachant que chaque note est elle-même constituée d’harmoniques respectant les rapports qui constituent l’accord qui est joué…

J’édite mon 1er album  » Recordare  » en 2007 : il comprend quelques expérimentations électroniques et une longue pièce électro-acoustique qui traite de la religion (cette pièce sera d’ailleurs jouée le 17 mai au Théâtre de verre à Paris dans une version butô dansée par Tina Besnard). Je choisis ici de diffuser la 3e partie  » Mémoire « .

En 2008, mon 2e album  » Objets sonores  » regroupe 5 études électro-acoustiques pour piano et violoncelle: je choisis ici la pièce  » Homophonie  » pour piano et synthétiseur où je m’amuse a répéter inlassablement la même note de piano (hommage a G. Scelsi) tout en la modifiant par l’usage d’un synthétiseur.
Toujours en 2008 j’édite un 3e album  » Symphonie pour un cycliste  » dans lequel je sélectionne ici l’échappée fantasmatique. Etant cycliste, je ne manque pas de vouloir illustrer ce petit monde où l’effort et le mythe du champion, du héros, échappé solitaire, nous font tous avancer …mais vers quoi ???

2009 sera mon année HP.Lovecraft. Retombé dans la lecture de cet incontournable de la littérature fantastique, je réalise  » Oratorio de l’indicible  » : une composition « musico-littéraire » qui prend sa source dans une sélection de fragments de textes que je traduis, organise, lis, crie, chuchotte, et met en musique en 14 pièces nous amenant vers la folie et…. l’indicible…
Je choisis de vous passer ici  » Le Nécronomicon « .

En 2010 mon travail sera de tenter d’allier composition sur ordinateur et musique d’inspiration romantique avec l’album  » Barrières « , qui débute par cette  » Tentation Anarchiste  » (dont la version vidéo sera présentée à la biennale d’art contemporain de Mérida)

En 2011 je travaille beaucoup pour l’image, réalisant la musique du film  » Pangéa  » de Xavier Larroque, que je réutilise ensuite dans une longue « méta-composition » éditée dans l’album  » D’après Pangéa « .  Dans cet album se trouve également la pièce  » Reminiscence  » réalisée pour illustrer une très belle et très forte vidéo de Raphaël Maze.

2012-2013 seront orientées vers la philosophie, une autre de mes passions.  Mon dernier album  » La mort de la transcendance  »  regroupe ainsi un ensemble de musiques voulant illustrer les pensées philosophiques conduisant à la post modernité. Un travail dans lequel je ne me suis abstenu de tout style musical dominant, l’essentiel pour moi étant de choisir les styles musicaux en fonction du ressenti qu’évoquait en moi ces pensées philosophiques. Je choisis ici  » Le Crépuscule des Idoles « , dédié à Nietzsche et à sa philosophie au marteau.

Mes aventures continuent, de plus en plus dans l’univers de la danse butô…Voici pour terminer une de mes dernières pièces  » Variation pour 8 La « , une recherche pour encore utiliser le piano autrement ….

Playlist :
1. Metaccord (2005)……………………………………………………………………………………12’40
2. Recordare : Mémoire (2007)………………………………………………………………..…11’26
3. Homophonie (2008)………………………………………………………………………………..11’26
4. Symphonie pour un cycliste : L’échappée fantasmatique (2008)…………..11’19
5. Oratorio de l’indicible : Le Nécronomicon (2009)……………………………………..6’55
6. Barrières : La Tentation anarchiste (2010)………………………………………………..8’38
7. D’après Pangéa : Reminiscence (2011)…………………………………………………….8’10
8. La mort de la transcendance : Le Crépuscule des Idoles (2013)………….….11’51
9. Variation pour 8 La (2014)…………………………………………………………………….…17’05

——


ECOUTER

Constructions sonores

ELEMENTS

Ingénieur en électronique, Michel Titin-Schnaider s’intéresse très tôt aux musiques expérimentales et novatrices. Il compose dans son home studio depuis 2005 une musique originale, influencée par la musique contemporaine et la musique progressive. Il a produit 5 albums et travaille depuis 2008 avec plusieurs danseurs buto et contemporains Il crée en 2009 avec la danseuse buto Lorna Lawrie la compagnie Seuil et organise régulièrement des spectacles associant danse, diffusion spatialisée, video et contrôle des éclairages par ordinateur.

Mail : contact@michel-titin-schnaider.fr
Site : http://michel-titin-schnaider.fr

 

 

About:

Categories: radio