JEAN-SÉBASTIEN MARIAGE

Au delà de quelques illustres guitaristes (amplifiés) qui ont marqué l’histoire du jazz, le grand développement des qualités sonores de la guitare électrique fut initié en majeure partie par des guitaristes de rock, le plus souvent aux travers d’expériences inconscientes et non préméditées. Mais les possibilités que ces musiciens ont révélées sont aujourd’hui consciemment élargies par un grand nombre de guitaristes d’avant-garde qui ne peuvent être assimilés ni au rock, ni au jazz, ni vraiment aux musiques électroniques, mais qui se trouvent au centre du développement et des préoccupations de toutes ces formes musicales, avec comme point d’ancrage : l’improvisation. Jean-Marc Montera, Stephan Wittwer et aujourd’hui Jean-Sébastien Mariage font, entre autres, partie de cette famille de musiciens qui perpétuent le défrichage et qui d’une manière ou d’une autre, au travers de nouvelles techniques ou de nouveaux matériaux font évoluer l’instrument, le transcendent, l’ouvrent à des sonorités inattendues, à des musiques insoupçonnées. De Hendrix à Bailey, la guitare électrique est devenue un instrument susceptible d’une remise en question d’idées préconçues sur la nature réelle de la musique et du son et sur ses véritables fonctions tant artistiques que politiques. (Théo Jarrier)

Un son imposant, une disto mordante, des attaques stridentes et massives, des ruptures vivantes, des matières quasi-tactiles. La preuve qu’il y a encore et toujours à faire avec cet instrument à cordes. (Jérome Noetinger)


http://insub.org/15janvier2015/
https://www.facebook.com/events/409086805922547/?ref_newsfeed_story_type=regular#

Jeudi 15 janvier 2015 / Le Cabinet, 54 bd de St-George, Genève.
21h30

modisti

About: modisti

Experimental Music and sound art Archive. If you want to propose some work for the file you have to register as a user

Categories: Concerts